3 raisons pour lesquelles les loueurs saisonniers échouent

3 raisons pour lesquelles les loueurs saisonniers échouent

💯Recevez par email le livre gratuit (les 6 erreurs qui vous font perdre de l’argent) en rejoignant mon groupe privé sur facebook 💯 https://bit.ly/2KRS5WK

(n’oubliez pas d’indiquer votre email pour recevoir le bonus)

⚠️ Abonnez-vous à cette chaine et 🔔 cliquez sur la cloche 🔔 pour ne plus vous dire : “c’était quoi déjà la chaine qui donnait des bonnes idées sur les prix ?” https://bit.ly/2OLq0lx

Autoriser l’affichage de votre nom sur streamyard pour laisser un commentaire : https://streamyard.com/facebook

#jaffichecomplet #loueursaisonnier #revenuemanagement #pricing #airbnb #booking #prix #immobilier #locationsaisonniere #airdna #gite #maisondhotes #rentabilite #eliseripoche #souslocation #conciergerie

Bonjour et bienvenue sur la chaîne j’affiche complet, la chaîne qui aide les loueurs saisonniers, les sous-locateurs professionnels et les conciergeries de location saisonnière à devenir des entrepreneurs saisonniers serein et ultra rentable. Aujourd’hui, on va parler des trois erreurs qui font échouer les loueurs saisonniers, les entrepreneurs saisonniers comme j’aime à les appeler. Trois erreurs que vraiment je vous recommande de ne pas faire donc c’est pour ça que je le fais, enfin, que je partage ces éléments-là en vidéo. Ce sont des tendances que j’ai pu observer avec le temps avec eux. Voilà les échanges et la collaboration avec les loueurs saisonniers, j’ai pu observer une tendance en fait sur ces erreurs assez récurrentes pour vous les éviter je voulais les partager aujourd’hui. Alors, c’est le deuxième live aujourd’hui parce que j’ai, pour ne rien vous cacher, j’ai déjà essayé de faire un Live tout à l’heure et on m’a dit Elise, on ne t’entend pas et en effet, j’ai regardé après la vidéo on ne m’entendait pas du tout. Donc là, je peux même vous confirmiez vous qui est déjà de nombreux avec moi, est-ce que vous m’entendez bien ? Est-ce que vous m’entendez bien ?  Je crois que ça doit être le cas, mais voilà est-ce que cette fois on m’entend bien, je serais contente d’être confirmée sur ce point-là. Dans l’attente de votre retour, si jamais vous n’êtes pas encore abonné à la chaîne YouTube j’affiche complet, ah super ! là c’est mieux, on m’entend, génial ! 

Vous voyez, je persévère ! Ce n’est pas parce qu’un problème technique que je m’arrête là. J’avais des choses intéressantes à vous partager aujourd’hui donc je persévère pour le faire. Super, merci beaucoup ! D’ailleurs si vous nous rejoignez en live, n’hésitez pas à saluer, à dire votre prénom, est-ce que vous êtes déjà loueurs aujourd’hui. C’est toujours un plaisir. Comme je le partageais dans le précédent, dans le live avorté d’il ya quelques minutes, les live pour moi c’est important parce qu’en fait je pourrais faire le même contenu, je pourrais le faire derrière mon ordi tout seul et puis le publier comme ça sur YouTube, mais en fait c’est quand même vachement moins sympa. Moi ce que j’aime, c’est être avec vous qu’on puisse discuter, que vous posiez vos questions. Donc franchement, n’hésitez pas ! Ecrivez moi. Voilà ça me fait vraiment plaisir d’échanger ensemble. Salut romain, super merci de la confirmation, merci beaucoup Pascal, c’est top. Merci beaucoup à toi, merci ! Bonjour, bienvenu ! Donc ce sujet dont on va parler aujourd’hui, c’est le sujet des trois erreurs que j’ai le plus observé sur les personnes qui soient débutent, soit ne débutent pas tant que ça, mais voilà peuvent avoir tendance à verser dans des façons de fonctionner qui sont vraiment un risque pour la pérennité de votre activité.

Je vais commencer directement dans le vif du sujet, je vous propose on y va on démarre. La première chose vraiment la première erreur que j’observe la plus souvent, le plus fréquemment pardon, le plus souvent ou la plus… bref vous avez compris, la première erreur c’est de ne pas s’accompagner de professionnels pour l’ensemble des sujets qui le méritent. On peut avoir tendance à se dire je vais faire avec ce que je peux, je vais faire avec ce que je peux trouver sur internet. Évidemment, je ne blâme pas le fait de consommer le contenu en ligne, je suis en train de vous en produire du contenu en ligne gratuit, donc évidemment je trouve ça très bien de le regarder, de l’utiliser, etc. C’est chouette, mais il y a tout un tas de sujets et je ne prêche même pas pour ma paroisse, il y a tout un tas de sujets sur lesquels en fait, on ne peut pas se limiter à ça. Par exemple sur la décoration, se faire accompagner d’un professionnel en décoration c’est capital. J’ai publié ce week-end la vidéo de Violaine richard de rénoveuse astucieuse. On sent quand on regarde cette vidéo, c’est un métier en fait et en plus l’avantage de Violaine, c’est qu’elle est orientée sur l’investissement immobilier. Il ya ça, il ya le fait de prendre des photos. On va très prochainement vous publier une vidéo sur ce sujet la prise de vue la prise de photos d’un appartement. Malgré tout, être accompagné d’un professionnel sur ça, c’est capital. En fait pourquoi je vous dis que c’est capital ? Parce qu’en fait, on rogne un peu à droite à gauche, etc, et au final la somme des montants renier va faire que vous avez un préjudice financier in fine est bien plus important que cet argent que vous avez économisé initialement. Dit autrement en gros,  en investissant un petit peu sur ces éléments-là, les gains vont être bien supérieure et au final les gains supérieurs qu’est-ce que ça représente ? Eh bien, c’est de la rentabilité et c’est surtout, c’est de la pérennité financière pour votre projet. Ce qui veut dire que vous allez pouvoir avoir le complément de revenus vous vouliez, vous allez pouvoir avoir un banquier qui vous suit pourrait réinvestir, vous allez avoir peut-être la capacité de quitter votre poste. Tout ça, ça n’a lieu que si la stabilité financière, la rentabilité de votre activité elle est au top niveau, et pour ça on ne peut pas fonctionner avec des bouts de ficelles du scotch et des ciseaux quoi, voilà. Il faut avoir les méthodes à la pointe et pour ça, se faire accompagner de professionnels. Donc ça, c’est le premier point que j’observe le plus, c’est de vouloir fonctionner à l’économie, de faire voilà avec du scotch et des ciseaux des bouts de ficelle et au final d’obtenir un résultat médiocre qui va donner des performances financières médiocres. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Interview Jérôme Forget : 11 ans d'accompagnement des loueurs saisonniers

Nous chez j’affiche complet sur les annonces qu’on optimise, on voit très largement la différence entre un appartement qui est parfaitement décoré avec des photos professionnelles et un appartement qu’on a décoré avec ce qu’on pensait être bien et des photos qu’on a fait seul quoi. C’est le jour et la nuit en termes de potentiel financier. Donc, c’est vraiment super important. Alors, tu me dis,  Hello bienvenue à toi “ je démarre l4aventure de la lcd, hâte de connaître les erreurs à éviter”. Donc voilà, écoute on a déjà partagé une première qui est vraiment capitale. Bonjour Pascal, bienvenu bienvenu. Pascal qui nous regarde depuis la chaîne YouTube, donc si vous n’êtes pas abonné, n’hésitez pas à le faire parce que vous allez être alertés quand j’arrive en live et ça nous permettra de discuter ensemble, donc c’est vraiment vraiment chouette. Donc ça, c’est la première erreur, la deuxième erreur que j’observe le plus aussi, c’est un développement non soigné, c’est-à-dire que on peut avoir une sorte d’appât du gain, d’ appât de l’économie d’échelle, de se dire ok bon là, la banque me suis donc voilà j’en prends encore un autre, un autre et un autre. Le problème c’est qu’il y a beaucoup de personnes qui brûlent les étapes avec une envie elle aussi brûlant, de quitter son poste ou d’avoir du cash-flow, voilà de se développer. La seule chose c’est qu’il vaut mieux se développer un peu plus lentement, mais sur des bases extrêmement saines, plutôt que de se développer très vite avec quelque chose qui soit un peu bancal parce qu’en fait, ces problèmes-là vous allez vous les retrouver très rapidement par la suite en charge mentale, en temps a passé et ce que vous voulez probablement avec la location saisonnière, ce n’est pas forcément que ce soit un nid à problèmes constants quoi. Donc le développement, il faut accepter que parfois c’est un développement plus lent qui est plus sain et qui vous permet d’avoir une pérennité sur des dizaines d’années quoi. Dans les erreurs sur le développement, il y a le fait de vouloir absolument des appartements, mais qui sont pas forcément rentables ou de mal faire les calculs de rentabilité en se disant bon ça va aller, sur les calculs de rentabilité c’est vraiment impératif d’avoir une estimation extrêmement basse, moi j’appelle intégriste, c’est-à-dire d’estimer la rentabilité de votre appartement en faisant l’hypothèse que les périodes de faible soit uniquement ce que vous allez gagner et d’avoir tout le reste, tout le bonus en gain. Alors évidemment, c’est très intégriste, mais faites quand même l’exercice pour voir cette hypothèse du pire, certains appellent ça le crash test, faites cette hypothèse pour voir ce que ça donne. Si vous ne basez vos estimations que sur des hypothèses moyennes, voire optimistes, vous prenez vraiment le risque d’avoir quelque chose qui ne tiennent pas le temps en fait, surtout qu’à un moment donné il va falloir déléguer, il va falloir avoir des frais. C’est illusoire de se dire qu’on peut faire tourner une entreprise parce que location saisonnière, c’est une entreprise. C’est illusoire de dire qu’on va pouvoir faire tourner une entreprise en faisant toutseul comme ça et puis se développer sans déléguer, ce n’est pas possible en fait. Donc point numéro un, je suis peu perturbé d’avoir fait un deuxième live, pour un numéro un voilà, se faire accompagner par des professionnels même si on se dit ah il y a plein de contenus gratuits en ligne, etc, ah la déco ça va, je vais copier Lucas.  Franchement, faites-vous accompagner de professionnels ! Si vous investissez peut-être un petit peu maintenant, mais en fait les résultats en termes de rentabilité vont être tellement meilleurs qu’en fait c’est la meilleure décision à prendre. Point numéro un, le point numéro deux : ne pas chercher à se développer trop vite n’importe comment, faire des calculs soigneux de rentabilité anticipée le fait qu’avec l’accroissement de la capacité, il va falloir déléguer, que ce sont des charges et que tout ça, ça alourdi en fait le P&L, le profit & lost, donc le compte de résultat. Ça, c’est le deuxième point, ne pas se développer trop vite et le troisième point c’est en fait de savoir piloter son chiffre d’affaires, ça c’est capital. Pour le coup-là, je prêche pour ma paroisse, évidemment, je plaide coupable, mais c’est quand même important. C’est-à- dire qu’aujourd’hui, on a beaucoup trop de loueurs saisonniers qui ne sont pas dans une optique de pilotage de leur chiffre d’affaires, qui pensent encore qu’ils vont pouvoir automatiser le prix et le chiffre d’affaires et ça, c’est complètement illusoire en fait. Quand on est chef d’entreprise, vous pouvez déléguer en fait quand on est chef d’entreprise, on délègue une partie du pilotage de l’activité, on délègue la génération de chiffre d’affaires avec une équipe commerciale par exemple, mais on ne va pas automatiser l’arrivée du chiffre d’affaires surtout dans le domaine du tourisme. il y a des choses qui peuvent probablement s’automatiser, je sais pas la bourse est plutôt monnaie, je n’en sais rien c’est pas mon domaine d’expertise, mais ce que je sais c’est qu’en tourisme il y a tellement de choses inattendues, tellement de choses qui changent, on est dans un domaine mouvant qu’il faut aujourd’hui encore un cerveau humain. Peut-être que dans 15 ans, ce sera plus le cas, mais aujourd’hui, il faut un cerveau humain qui est capable de faire le pilotage de ces chiffres d’affaires au quotidien. Et sans ça, vous avez une performance moyenne avec du coup une rentabilité moyenne et donc la perspective d’avancer vers de nouveaux projets qui est quand même relativement amoindri, c’est-à-dire un banquier qui n’est pas forcément serein pour vous réemprunter et un cash-flow qui est relativement faible qui ne vous permet pas quitter votre poste. Voilà donc, tout ça et trois éléments qui sont clés pour vous éviter d’échouer. Honnêtement ans d’expérience, quand on regarde les loueurs saisonniers qui finissent par exemple par remettre par remettre en longue durée leur appartement, c’est toujours la même chose, c’est-à-dire que soit ils n’avaient pas assez de chiffres d’affaires, soit ils avaient mal calculé la rentabilité, soit ils ont proposé un produit sur le marché qui était mi-figue mi-raisin avec le canapé de Tati Jeanine et la photo prise par le cousin un dimanche après-midi. Donc vous voyez, tout ça, je suis sûr que quand je vous raconte ça, ça va vous parler en fait, mais au final concrètement qu’est-ce que ? C’est s’accompagner de professionnels, savoir piloter son chiffre d’affaires et faire des calculs relativement intégristes en amont, ne pas chercher à grossir hyper vite, grossir peut-être plus lentement, mais de façon beaucoup plus sereine et pérenne. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Débutants Loueur saisonnier : les clés pour façonner un appartement qui se vend !

Voilà, voilà pour les points que je voulais vous partager aujourd’hui. J’espère que ça vous aura aidé à éviter ces écueils-là, les écueils qu’on retrouve dans plein de situations. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser et je me rends compte je suis vraiment perturbé aujourd’hui, parce que je me rends compte que je ne vous ai pas regardé pendant toute la vidéo, j’ai regardé l’écran au lieu de regarder l’objectif. Donc je suis désolé pour ça franchement, ça doit être hyper désagréable. Voilà, bon c’était un jour un peu atypique, je ferai mieux les prochaines fois. Si vous voulez me retrouver en live, je fais un Live deux fois par semaine le mardi à midi et le jeudi à midi, on se retrouve soit sur la chaîne YouTube soit sur le groupe facebook location saisonnière prix et maximisation du chiffre d’affaires. Écoutez, bienvenue à toi bonjour, alors je termine le live, mais tu peux retrouver le replay sur la chaîne YouTube j’affiche complet. Moi je vous dis du coup une excellente fin de semaine, je publie aussi dimanche une vidéo qui est une interview d’un partenaire ou d’un client donc n’hésitez pas à me retrouver aussi dimanche sur la chaîne j’affiche complet, je vous dis à mardi pour le prochain live. Très bonne fin de semaine, prenez soin de vous !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.