Comment augmenter le chiffre d’affaires de votre conciergerie

** Comment augmenter le chiffre d’affaires de votre conciergerie **
je partage aujourd’hui les 3 clés incontournables si vous êtes aujourd’hui insatisfait du chiffre d’affaires de votre conciergerie. A noter et mettre en place dès maintenant pour préparer 2021 !

🔴 Conférence exceptionnelle à venir pour apprendre à doubler votre rentabilité, 🔴 ne ratez pas cela et prenez immédiatement votre place juste ici : https://bit.ly/3nbwyqp

💯Recevez par email le livre gratuit (les 6 erreurs qui vous font perdre de l’argent) en rejoignant mon groupe privé sur facebook 💯 https://bit.ly/2KRS5WK

(n’oubliez pas d’indiquer votre email pour recevoir le bonus)

⚠️ Abonnez-vous à cette chaine et 🔔 cliquez sur la cloche 🔔 pour ne plus vous dire : “c’était quoi déjà la chaine qui donnait des bonnes idées sur les prix ?” https://bit.ly/2OLq0lx

#jaffichecomplet #loueursaisonnier #revenuemanagement #pricing #prix #immobilier #locationsaisonniere #airdna #gite #maisondhotes #rentabilite #eliseripoche

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle on va parler de comment augmenter le chiffre d’affaires de votre conciergerie de location saisonnière. Si aujourd’hui, vous êtes insatisfait de la performance financière de votre activité, si vous voulez que les biens qu’on vous confie génèrent plus de chiffres d’affaires, plus de revenus, et bien, restez avec moi dans cette vidéo. Je vais vous parler des trois clés qui, à mon sens, sont totalement incontournables pour réussir à augmenter son chiffre d’affaires. Donc voilà, ça va être le sujet d’aujourd’hui. Je pense que c’est un sujet qui est assez important, parce que sur différents forums, j’ai posé la question aux conciergeries pour savoir, aujourd’hui, qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous ? Est-ce que c’est le manque de temps ? Le manque de biens ? Est-ce que c’est le manque de chiffre d’affaires ? Et ce qui m’a été répondu, c’est qu’en général, c’est le manque de chiffre d’affaires. Donc, je me suis dit que c’était un sujet important. On va le traiter ensemble, et je vais vous donner des clés pour vous aider dans ce sens-là.

Si vous ne l’êtes pas encore, moi, je vous incite fortement à vous abonner à la chaîne J’affiche Complet, à cliquer sur la cloche pour pouvoir être alerté de toutes les vidéos et du moment où je rentre en live, pour que vous puissiez être avec moi, et me poser vos questions en direct. Vous pouvez aussi suivre la page J’affiche Complet, qui vous permet la même chose. Et sachez qu’en ce moment, on va bientôt fermer les inscriptions pour le webinaire de jeudi soir. Donc, on est mardi, aujourd’hui, au moment où je fais ce live. Le webinaire, c’est jeudi soir. Donc, si vous souhaitez vous inscrire, ce sont les derniers moments pour pouvoir s’inscrire. C’est une conférence qu’on a travaillée d’arrache-pied, sur laquelle, en fait, on va parler de toutes nos meilleures méthodes pour vous aider à doubler votre rentabilité en tant que loueur saisonnier. C’est vraiment une excellente façon de finir en beauté l’année. 2020 a été compliqué, je pense qu’on est tous d’accord sur ça. Donc, autant essayer de prendre le meilleur de ce qui nous reste de cette année 2020 pour capitaliser toutes les informations qu’on va vous donner, et les utiliser pour 2021, pour avoir une année qui soit bien meilleure, bien plus facile, et qui démarre sous de meilleurs augures. Donc, démarrons ce live. N’hésitez pas à me dire bonjour quand vous entrez. C’est toujours un plaisir. Je vois qu’on est déjà plusieurs sur le live.

Ce dont je vais parler aujourd’hui, c’est si vous êtes une conciergerie de location saisonnière, et que vous n’êtes pas satisfait, en fait, des revenus que vous avez actuellement. Pour moi, il y a trois clés sur ce sujet du chiffre d’affaires à considérer, et à mettre en place dans votre activité. La première clé pour augmenter votre chiffre d’affaires, ça va être réellement de se rendre compte, et je dis ça parce que je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde, que ce sujet du chiffre d’affaires, de la tarification et de l’optimisation des biens, ça fait partie des missions à part entière dans votre activité. C’est un peu comme le ménage, il faut bien le faire. Il faut bien faire les arrivées, bien faire faire la comptabilité, bien faire faire le revenue management, bien faire la tarification, c’est exactement la même chose. Ce sont des éléments sur lesquels il y a tout un lot d’expertise, de méthodes pas forcément hyper compliquées, mais des méthodes à connaître et à mettre en place qui existent sur ce sujet-là. Ce n’est pas un truc qu’on va déléguer à un algorithme, comme ça, juste parce qu’on a mieux à faire, et qu’on pense qu’on ne sait pas faire. J’ai fait une vidéo sur ça, donc je ne vais pas encore m’embarquer sur ce sujet de la délégation, mais c’est extrêmement risqué, donc il faut vraiment considérer le fait que c’est un point à part entière sur lequel ça vaut la peine que vous montiez en compétences, et que vous appreniez les bonnes méthodes et les bonnes stratégies à mettre en place. Donc ça, c’est le premier point.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Maison dhotes comment être rentable ?

Le deuxième point, c’est d’avoir les bons outils pour pouvoir faire correctement son travail, et augmenter le remplissage de vos biens, des biens qui vous sont confiés. Vous ne pouvez pas le faire sans avoir les bons outils. Il y a deux outils qui sont importants au-delà d’un channel manager, parce que ça, pour moi, ce n’est même plus un ciel plus un sujet. Déjà, quand on est loueur saisonnier, à partir d’un bien, c’est intéressant d’avoir un channel manager. Mais du coup, dès qu’on a une conciergerie, on ne peut pas ne pas se structurer avec un channel manager. Ça, c’est incontournable. Donc, avoir un channel manager, c’est hyper important, mais ce n’est pas ça les deux outils dont je voulais vous parler. Le premier, c’est suivre le marché, donc avoir une idée de ce qui se passe sur le marché à ce moment-là. L’outil qu’on connaît, qui ait le meilleur rapport qualité prix pour ça, c’est AIRDNA. Ça, c’est l’outil pour suivre la performance du marché, donc suivre ce que font les autres : est-ce qu’ils vendent bien ? Est-ce qu’ils ne vendent pas bien ? À quel prix est-ce qu’ils vendent ?

Et le dernier outil, c’est un outil que vous pouvez construire vous-même, que vous pouvez faire dans un Excel, mais en tout cas, c’est un outil qui va vous donner les indicateurs de base de performances de votre activité : un taux de remplissage, avoir un prix moyen, avoir des durées de séjour moyennes. Tous ces éléments-là, c’est des éléments qu’il faut que vous ayez pour pouvoir réellement suivre correctement votre activité, et l’optimiser. Il y a une citation, je ne me souviens plus de qui l’a dite, qui dit qu’on ne peut améliorer que ce qu’on mesure. Et franchement, ça se vérifie tout le temps. C’est vraiment à partir du moment où on mesure quelque chose qu’on a un premier référentiel pour l’améliorer. Aujourd’hui, beaucoup de conciergeries n’ont pas cette mesure de leurs performances, n’ont pas d’idée du taux de remplissage, des prix moyens, et puis surtout, ne le comparent pas forcément aux bons éléments, au passé, à l’année dernière à la même date. Donc tout ça, ce sont des indicateurs que vous devez absolument avoir.

La troisième chose, c’est qu’il faut impérativement que vous ayez une stratégie de revenue management. Qu’est-ce que c’est, une stratégie de revenue management ? Avoir une stratégie de revenue management, c’est être en capacité de faire les bons prix au bon moment, donc avoir des prix qui sont différenciés selon les périodes, selon le niveau de la demande qu’on va avoir à ce moment-là. Ça, c’est la première chose. La deuxième chose, c’est optimiser ses durées de séjour, c’est-à-dire faire en sorte d’avoir des séjours les plus longs possible. Mais si c’était juste ça, ce serait facile. L’idée, c’est d’exiger un nombre de nuitées minimum pour justement avoir des durées de séjours les plus longs possible, tout simplement. Je tortille en le disant, mais en gros, l’idée c’est d’avoir les séjours les plus longs possible. Mais il faut aussi s’assurer que dans les périodes de faible demande, quand on a peu de demandes, on va aussi accepter le plus de séjours possible. C’est pour ça que ce sujet des durées de séjour minimum, c’est aussi un sujet qu’il faut optimiser. Ce n’est pas un truc où on se dit : « Bon, allez. Je vais donner deux nuits minimum sur tout mon calendrier, et c’est bon. » Non. En fait, tout comme les prix, on va avoir une stratégie qui va être différente selon la typologie de période. En période de faible demande, on ne va pas avoir les mêmes exigences de durée de séjour minimum que ce qu’on pourrait avoir en période de forte demande.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Booster son annonce BOOKING en 5 minutes

Et puis un autre point, et ça, je ne sais pas pourquoi c’est un point qui est totalement négligé, alors qu’en plus, en ce moment, en période de covid, il est complètement capital, c’est aussi de regarder ses conditions d’annulation. Si on a des conditions d’annulation qui sont trop exigeantes, c’est à dire que le délai entre l’arrivée et le moment la réservation est annulable est très important, je vous donne un exemple concret, la réservation est annulable jusqu’à un mois avant l’arrivée, et bien un mois, par exemple, c’est vraiment énorme, actuellement, en location courte durée. Et parfois, il y a des loueurs saisonniers et des conciergeries de location saisonnière qui me disent : « Là, ça ne marche pas très bien sur booking, mais je ne sais pas trop pourquoi. » On va voir sur booking, et on voit que les réservations ne sont pas annulables, pas remboursables après un mois avant l’arrivée. Donc là, on comprend tout de suite, parce qu’aujourd’hui, un mois de délai, c’est beaucoup trop important. La moyenne, elle est beaucoup plus courte que ça. Donc, optimiser aussi ces conditions d’annulation, ça fait partie des éléments qui vont structurer votre stratégie de revenue management.

Donc aujourd’hui, si dans votre conciergerie, vous n’êtes pas satisfait de votre performance financière, il faut tout d’abord se rendre compte que déjà, ce n’est pas vous, c’est juste qu’il y a un certain nombre de méthodes et de stratégies à connaître. Donc, il faut simplement se pencher sur la question, regarder des vidéos de J’affiche Complet, apprendre tout ça, où nous rejoindre en webinaire, parce qu’on fait un webinaire, jeudi soir, juste sur ça. Donc, n’hésitez pas à vous inscrire. Le lien est juste soit en dessous si vous êtes sur YouTube, et au-dessus si vous êtes sur Facebook. Donc, prenez au sérieux ce sujet-là, et montez en compétence pour avoir les connaissances des quelques méthodes à mettre en place. Deuxième chose : avoir les bons outils, donc suivre vos concurrents avec notamment AIRDNA, par exemple, ou avoir également un outil de suivi des indicateurs de base, d’occupation, de prix moyens, etc. Dans le travail que fait J’affiche Complet, on donne ce genre d’outils, et c’est un outil qui est d’ailleurs celui qu’on utilise pour optimiser plus de 200 biens, et qui fonctionne très bien. Donc voilà. Mais si vous voulez en savoir plus, rejoignez-nous en webinaire jeudi soir. Et le dernier point, c’est d’avoir une stratégie de revenue management, et donc dans stratégie de revenue management, on entend avoir une tarification la plus adaptée possible, avoir une stratégie de durée de séjour minimum la plus adaptée possible, et travailler également une stratégie sur les conditions d’annulation pour éviter que les conditions d’annulation vous causent préjudice sur la performance des biens qu’on vous a confiés.

J’espère que ces quelques billets vous aideront à augmenter le chiffre d’affaires de votre activité. Ce qui est capital, c’est vraiment de se pencher sur chacun des sujets, et de les mettre en place tout de suite. C’est ça qui va faire la différence, plutôt que simplement regarder les vidéos et ne pas forcément les mettre en place. Sachez que nous, pour les conciergeries, on s’occupe de la prise en charge du revenue management. Donc, si c’est quelque chose qui vous intéresse, écrivez-moi. On s’occupe du revenue management pour les conciergeries de façon à augmenter le chiffre d’affaires des biens qui leur sont confiés. C’est tout pour moi.

−   Bonjour Axelle.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser. Je vais peut-être attendre encore trois minutes si jamais vous avez des questions à me poser en tant que conciergerie sur tout ça. J’ai bien noté, j’ai à chaque fois, sur les vidéos, des questions qui me sont posées comme étant des sujets à aborder pour les prochaines vidéos, donc je vous remercie de faire ça. Si vous avez encore des idées, n’hésitez pas. Moi, je les garde en stock, et je vais les aborder dans les prochaines vidéos. Donc voilà, pas d’inquiétude, ça va arriver, tout est bien noté. Et si vous avez des questions sur ce que j’ai partagé à l’instant, n’hésitez pas. Je ne vois pas de questions arriver. Je sais qu’on a un petit décalage, mais je ne vois pas de questions. Je vous dis en tout cas une très bonne journée. Je serai de nouveau là demain pour un nouveau live sur un autre sujet. Prenez soin de vous, et je vous dis à demain. 

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.