La pire erreur que font les loueurs saisonniers débutants

Avec l’expérience je remarque une erreur très récurrente qui empêche les loueurs saisonniers débutants de devenir des entrepreneurs saisonniers sereins et ultra rentable. Je vous partage cette erreur pour que vous l’évitiez.

💯Recevez par email le livre gratuit (les 6 erreurs qui vous font perdre de l’argent) en rejoignant mon groupe privé sur facebook 💯 https://bit.ly/2KRS5WK

(n’oubliez pas d’indiquer votre email pour recevoir le bonus)

⚠️ Abonnez-vous à cette chaine et 🔔 cliquez sur la cloche 🔔 pour ne plus vous dire : “c’était quoi déjà la chaine qui donnait des bonnes idées sur les prix ?” https://bit.ly/2OLq0lx

Autoriser l’affichage de votre nom sur streamyard pour laisser un commentaire : https://streamyard.com/facebook

#jaffichecomplet #loueursaisonnier #revenuemanagement #pricing #airbnb #booking #prix #immobilier #locationsaisonniere #airdna #gite #maisondhotes #rentabilite #eliseripoche #souslocation #conciergerie

Bonjour et bienvenue à vous sur la chaîne j’affiche complet, la chaîne qui aide les loueurs saisonniers à devenir des entrepreneurs saisonniers sereins et ultra rentables. Aujourd’hui, on va parler d’une erreur que je vois très souvent. C’est une erreur pour démarrer quand on démarre sa location saisonnière, qu’on a peut-être un appart, deux apparts. L’erreur que je vois la plus souvent et qui pourtant facile à corriger. Je vais vous la partager aujourd’hui pour éviter que vous le fassiez et que du coup en corrigeant ça, vous puissiez atteindre une rentabilité bien supérieure. Quand vous arrivez avec moi sur le live, n’hésitez pas à saluer, c’est toujours un plaisir de vous voir. N’hésitez pas à me laisser des commentaires voilà, dire votre prénom, bonjour comme ça, est ce que vous avez déjà un appart, est ce que vous êtes pouvoir saisonnier, mais vous n’avez pas encore démarré. Dites-moi ça en commentaire je vais être ravie de pouvoir vous lire.

Alors, quand on a commencé J’affiche Complet à partager cette expertise de on va dire la science de bien faire ses prix, la science d’avoir le maximum de chiffre d’affaires possible dans une activité de tourisme notamment pour nous la location saisonnière. J’ai remarqué quelque chose de très important, c’est que le loueur saisonnier quand il démarre, il va avoir tendance à se dire, pour savoir si sa performance est bonne ou non, il va avoir tendance à les regarder directement sur le site Airbnb ou le site Booking, son calendrier pour s’assurer s’il a ou non des réservations sur les semaines à venir. C’est le réflexe premier qu’on, a on a envie de se rassurer, est-ce que j’ai des résas, clic on ouvre et on a l’information ou alors on ouvre le channel manager si on a un channel manager. Ce qui est très important d’avoir un channel manager, j’en profite pour le rappeler au passage. Pourquoi est-ce que c’est partiel cette information ? Cette information, elle va être partielle. Bonjour à toi, bienvenue ! Ah, salue Sandra. Je vais très bien je te remercie, j’espère que toi aussi, bienvenue ! Pourquoi cette information elle est partielle ? L’information qui consiste à aller regarder si on a des résas dans le calendrier. C’est partiel parce qu’honnêtement, alors à moins que vous me disiez j’ai une mémoire d’éléphant incroyable, je suis capable de me souvenir comment j’ai fait l’année dernière à la même date, etc. Mais sinon, si vous êtes juste un être humain normal comme moi par exemple, et bien en ouvrant le calendrier et en se rendant compte que par exemple sur le mois à venir on a dix resas sur les 30 nuitées possibles, à ce stade c’est impossible de savoir si c’est bien, si ce n’est pas bien, est-ce que c’est beaucoup, est-ce que ce n’est pas beaucoup par rapport aux collègues, aux concurrents et également par rapport à vous-même. Qu’est-ce que vous aviez fait l’année dernière à la même date ? Est-ce que quand l’année dernière, on va prendre le mois de septembre sera plus facile, mois au pif, si là vous regarder le mois de septembre et que vous dites : j’ai dix resas sur les 30 jours de septembre. L’année dernière, à la même date quand on regardait septembre, est-ce que vous aviez aussi dis resas sur les 30 jours de septembre. Il est strictement impossible de savoir cette information-là quand vous ne faites que regarder le calendrier. Donc qu’est ce qui va se passer ? On voit des resas et du coup, le jugement de savoir s’il faut changer les prix ou pas, il est purement émotionnel. C’est-à-dire que, soit vous voyez un quota de résa qui vous rassure, soit vous voyez un quota de résas qui vous inquiète et dans ces cas-là, vous allez mettre en place des actions tarifaires. Mais le piège du coup, c’est que vous pourriez tout à fait avoir un quota de résa qui vous rassure alors qu’en fait c’est inquiétant parce que tous les autres sont en train de faire beaucoup mieux, et vous, vous êtes en train d’être en retard. Ou à l’inverse, vous pourriez avoir un quota de résa qui vous inquiète, alors qu’en fait cette émotion-là, elle n’est pas du tout pertinente parce que, je vous donne un exemple, l’année dernière à la même date c’était exactement pareil et vous aviez fini complet au final. Donc pas nécessaire d’aller casser ses prix ou autre action comme ça qui vont dégrader votre rentabilité. Donc vous voyez, on voit que le la perception émotionnelle qu’on peut avoir sur sa performance en ouvrant juste son calendrier et en disant est-ce que c’est bien parce que ce n’est pas bien, elle ne va pas vous amener à obtenir les meilleures rentabilités. Une autre illustration, est ce que vous connaissez beaucoup de chefs d’entreprise qui ont et qui prennent des décisions de pilotage de leur activité sans avoir des indicateurs chiffrés, sans avoir un tableau de bord sur les rentrées d’argent de l’entreprise, sur le nombre de ventes, etc. Alors, il doit y en avoir peut-être, mais globalement je pense qu’on sera d’accord pour se dire … bonjour, bienvenue …  je pense qu’on sera d’accord pour se dire qui c’est quand même rarissime les chefs d’entreprise qui pilotent leur entreprise sans avoir un tableau de bord de leurs activités ; ou alors malheureusement, on ne donnerait pas très, on ne donnerait pas une longue vie et une longue pérennité à leur entreprise si tel était le cas. Et bien nous, c’est la même chose. Rappelez-vous, je dis maintenant, je le dis au début de chacune des vidéos, on ne veut pas être un loueur saisonnier, on veut être un entrepreneur saisonnier, on est tous chef d’entreprise dès qu’on a un appartement. Et pour pouvoir avoir justement la vie qu’on souhaite avec cette activité de location saisonnière, il faut l’endosser ce rôle de chef d’entreprise et dans le rôle de chef d’entreprise, ça veut pas dire faire tout soi-même d’ailleurs, mais en tout cas endosser ce rôle et ça veut dire notamment avoir des documents de pilotage, avoir juste quelques chiffres clés qui vont vous permettre de prendre les meilleures décisions rationnelles au service de la performance financière de votre activité et non des décisions émotionnelles parce que voilà, vous étiez un peu plus fatigué, vous avez vu huit résas, vous ai dit : ah là, ça ne va pas, c’est un peu stressant, je baisse mes prix. Vous voyez ? Il faut couper cette perception émotionnelle des choses qui est plus un fonctionnement de loueur saisonnier qui démarre, et passer à une perception de chefs d’entreprise qui pilotent son activité avec des documents de pilotage.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Glossaire Revenue Management et Pricing

Bonjour Grégory, bienvenue depuis Youtube, Grégory nous regarde puis YouTube. Donc voilà le point que je voulais vous partager et je pense qu’avec les illustrations des données là, vous percevez bien, n’hésitez pas à me poser des questions s’il y a des aspects qui ne sont pas claires, mais je pense qu’avec ça, vous percevez bien comment est-ce que l’absence de documents de pilotage, l’absence d’indicateurs chiffrés va biaiser votre perception et donc vous faire prendre des mauvaises décisions. D’ailleurs il y a quelqu’un qui disait, je ne sais plus son nom malheureusement, mais « on ne peut améliorer que ce qu’on mesure ». Je ne sais plus son nom, si vous savez dites-moi en commentaire le nom de la personne.  Je me demande si ce n’était pas Ford qui a dit ça. Bah je ne sais pas ! Peut-être que je dis une bêtise. En tout cas c’est totalement juste, on ne peut pas améliorer, en tout cas on ne peut améliorer que ce qu’on mesure. Et encore une fois, beaucoup, beaucoup de loueurs saisonniers en démarrant ne mesurent pas leurs performances par quelques chiffres clés et ça cause préjudice. On n’arrive pas à avoir la meilleure rentabilité si on fonctionne comme ça, un peu au doigt mouillé.

Maintenant, pour terminer cette vidéo du jour ensemble, je vais vous donner du coup, parce que la question que vous pourriez vous poser à ce stade c’est : bon OK ! On a compris, il faut regarder un certain nombre de chiffres, mais quand tu dis chiffres, de quoi tu parles Élise ? En fait, c’est quoi les chiffres qu’il faut suivre ? Je vais vous donner quelques idées. Le chiffre le plus important, il y a quelques chiffres vraiment importants à suivre. Le premier, c’est le taux d’occupation. Donc c’est le niveau de vente de votre appartement. Le deuxième c’est le prix moyen. Le troisième c’est le chiffre d’affaires. Il y a un dernier indicateur, je ne vais pas l’expliquer en détail dans cette vidéo, mais je pourrais faire une autre vidéo sur ça si ça vous intéresse. N’hésitez pas à me dire en commentaire. Un dernier indicateur c’est le Revpar, ça s’écrit REVPAR. Vous pouvez démarrer sans aucun problème, mais c’est quand même un indicateur qui avec le développement de votre portefeuille pourrait vous aider. Donc au minimum : taux d’occupation, prix moyen, chiffre d’affaires. Et du coup, c’est quoi le prisme de temps ? C’est-à-dire, est-ce qu’il faut avoir ces chiffres tous les jours ? Est-ce qu’il faut avoir ce chiffre pour chaque semaine, pour chaque mois, pour chaque année peut-être ? Pour démarrer, moi je vous propose vraiment d’avoir au moins pour chaque mois. Ça vous fait douze mois dans l’année évidemment, d’avoir ce montant là pour cette année et l’année dernière ça c’est important, et si possible d’être en mesure, nous on a des outils qui calculent ça, parce que c’est capital pour pouvoir faire une bonne optimisation. Si possible, faites en sorte d’avoir la vision de l’état de votre portefeuille l’année dernière à la même date. Je vous disais tout à l’heure : quand on est en septembre cette année, qu’on a dix ventes, on était comment quand on regardait au même moment le mois de septembre l’année dernière ? Est-ce qu’on avait aussi dix ventes ? Est-ce qu’on avait huit ventes ? Est-ce qu’on avait douze ventes ? Cette vision-là, elle est aussi capitale. Nous, on a des outils qu’on a construits sur Excel qui nous permet d’avoir ça, qu’on partage avec nos clients et c’est ça qui va faire vraiment que vous prenez les meilleures décisions au bon moment.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Yield management : 5 bénéfices directs pour votre activité

Ah, William Thompson, merci beaucoup, merci beaucoup. Donc pas du tout Ford, aucun rapport. Ce n’était pas du tout Ford, mais merci d’avoir trouvé l’auteur de la citation. Voilà, si vous avez des questions par rapport à ça, n’hésitez pas à me les poser, je vous laisse quelques minutes peut-être pour me poser des questions. Moi j’en profite pour vous partager que si vous souhaitez continuer à être alerté des Lives que je réalise deux fois par semaine, le mardi à midi et le jeudi à midi, n’hésitez pas à vous abonner soit à la chaîne Youtube qui va vous alerter de l’arrivée en live pour que l’on puisse être ensemble et vous puissiez me poser vos questions sur le sujet d’actualité en live en direct. Vous pouvez aussi vous inscrire au groupe Facebook qui s’appelle « Location saisonnière, prix et maximisation du chiffre d’affaires ». Ce groupe à l’inscription, vous allez aussi recevoir un bonus gratuit des six erreurs à ne pas faire quand vous faites du coût de la location saisonnière et que vous faites vos prix pour votre location saisonnière. Donc, n’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe, on est un groupe de personnes qui ont toutes pour vocation de devenir ou d’être des entrepreneurs saisonniers sereins et ultra rentable. Voilà, écoutez je ne vois pas forcément de questions pour aujourd’hui. Moi j’étais ravie de faire ce live avec vous. C’était une vidéo peut-être un peu courte, mais pourtant le point est d’une importance majeure. Donc, essayez de voir comment vous pouvez le mettre en place chez vous avec Excel juste en prenant les ventes que vous avez faites et de récapituler ça dans Excel. En le faisant, si vous avez des questions, vous pouvez toujours me les décrire a posteriori en commentaire de cette vidéo, j’y répondrai avec plaisir et moi je vous dis du coup à la semaine prochaine pour la prochaine vidéo en live. Prenez soin de vous !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.